Gaza : Solidarité avec le peuple palestinien,

victime des crimes de guerre du gouvernement israélien !

Le peuple palestinien de Gaza a tenu à célébrer un triple anniversaire : celui de son expulsion de ses terres au moment de la création de l’État sioniste d’Israël en mars-avril 1948, le droit au retour des Palestiniens chassés de leur patrie, et la Journée de la Terre, instituée après que le gouvernement israélien eut annoncé, le 19 février 1976, sa décision de confisquer des terres palestiniennes en Galilée (seule région d’Israël encore majoritairement arabe). Une grève générale eut lieu ce jour-là, qui se transforma en révolte suite à la sanglante répression opérée par l’armée israélienne. Les affrontements firent six morts et une centaine de blessés, tandis que plusieurs centaines de Palestiniens furent arrêtés.

Vendredi 30 mars 2018, les Palestiniens de Gaza ont voulu rappeler au monde que leurs problèmes nationaux n’ont toujours pas trouvé de solution positive, et ils ont décidé d’exprimer leur colère contre l’indifférence générale à leur égard. Ce jour-là, 17 manifestants palestiniens désarmés ont été assassinés par l’armée israélienne à Gaza, les snipers tirant à balles réelles et blessant également des centaines de personnes qui manifestaient pacifiquement près de la frontière.

Depuis une dizaine d’années, Gaza subit un impitoyable blocus aérien, maritime et terrestre, non seulement de la part de l’État sioniste, mais aussi du coté égyptien. Ce blocus génère une catastrophe sanitaire, alimentaire et écologique sans précédent. Pourtant, nous n’entendons aucun partisan de "l’ingérence humanitaire" dénoncer ce traitement barbare et inhumain infligé aux Palestiniens. Lorsque les civils de Gaza tombent sous les bombardements ou les balles de l’armée « la plus éthique » au monde (sic !), l’ONU et tous les États impérialistes « amis » d’Israël (États-Unis, France et Grande-Bretagne en tête) disent hypocritement leur « préoccupation face à ces incidents », mais refusent de prendre la moindre sanction contre leur allié.

Outre l’usurpation de la terre palestinienne, qui se poursuit en Cisjordanie, cette répression féroce, sous le regard indifférent des puissances impérialistes, vise ni plus ni moins à faire abandonner aux Palestiniens leurs droits nationaux niés depuis la création de l’État sioniste d’Israël en 1948.

Les manifestations de ces derniers jours ont pour but de rappeler au monde la nécessité de reconnaître la responsabilité des « grandes » puissances dans les souffrances subies par le peuple palestinien, et de réparer en partie le crime majeur qu’ils ont laissé commettre.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France appelle le mouvement ouvrier et l’ensemble des forces progressistes à manifester concrètement leur solidarité avec la lutte émancipatrice du peuple palestinien.

  • [IPCOE] Intensifier la lutte contre les guerres impérialistes...

    Intensifier la lutte contre les guerres et les interventions impérialistes, contre l’OTAN et l’UE, pour le retrait immédiat de toutes les bases militaires étrangères de nos pays, contre la participation des forces armées de nos pays à des missions à l’étranger ! Déclaration de l’Initiative Communiste (...)
  • Suède : à propos des élections...

    Le résultat des élections législatives en Suède inquiète légitimement l’opinion démocratique. Le parti "Démocrate", raciste, xénophobe, avec un discours de type néonazi, arrive en troisième position augmentant de 4% son score sur 2014. Mais pour autant, son résultat n’est pas celui que nous prédisait la (...)
  • Venezuela : Solidarité !

    Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France Le Président du Venezuela, Nicolas Maduro, a été la victime d’une tentative d’assassinat au moyen d’un drone lors d’un défilé militaire, le 3 août dernier ; tentative au cours de laquelle 7 militaires ont été blessés. Le Parti Communiste (...)
  • Accord européen sur les migrations : Déclaration du PCRF

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France dénonce l’accord trouvé à Bruxelles, le 29 juin 2018, entre les pays de l’UE concernant les migrations. Derrière les phrases, ce sont en fait les théories de l’extrême droite raciste qui l’emportent, les différences étant simplement dans le fait que les uns (...)
  • Hommage au philosophe marxiste italien Domenico LOSURDO

    C’est avec émotion que le PCRF apprend la mort du philosophe marxiste italien Domenico Losurdo. Ses livres, depuis la contre-révolution en URSS, ont été des moments importants de la réflexion marxiste sur l’expérience de la construction du socialisme, sur l’histoire du mouvement communiste, sur la (...)
  • Attaques contre le droit de grève en Europe...

    Depuis, plusieurs mois, les restrictions du droit de grève se multiplient dans les pays de l’Union européenne, mettant en lumière l’attaque globale menée par les gouvernements capitalistes contre le monde du travail. Derniers exemples en date : celui de la Grèce, où depuis janvier 2018, une (...)
  • Rencontre RPDC - Etats-Unis : un sommet historique !

    Le sommet organisé ce 12 juin 2018 à Singapour entre le Président Kim Jung Un pour la République Populaire et Démocratique de Corée et le Président Donald Trump est un événement majeur de la politique internationale. Pour en comprendre la portée il faut rappeler : Qu’en 1945, l’impérialisme États-unien (...)
  • Espagne : Pas une minute de repos pour le nouveau gouvernement capitaliste !

    Dans un mouvement parlementaire aussi rapide qu’habile, le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) a réussi à ce que le Parlement décide la fin des fonctions de Mariano Rajoy et l’investiture de Pedro Sánchez, son secrétaire général, comme remplaçant de ce dernier, avec le soutien de Podemos et des (...)