Grève longue à GCA Packing : solidarité !

Depuis le 13 juin 2019, les travailleuses et travailleurs de GCA packing sont en grève pour une augmentation de salaire de 100 euros pour tous, le droit aux équipements de protection individuelle (EPI), un réajustement de 4 minutes des horaires pour améliorer les conditions de vie, l’abandon des jours de carence pour tous et l’embauche en CDI des travailleuses et travailleurs en CDD.

GCA packing est spécialisée dans les “emballages sur mesure pour équipements industriels”. Cette activité, qui repose sur la conception, l’élaboration et le déploiement de nouveaux produits, nécessite stabilité, sécurité sur les lieux de travail, et des salaires conformes au niveau de qualification exigé.

Face à aux revendications légitimes portées par les salarié-e-s de l’entreprise, et alors que «  la productivité [de l’entreprise] a augmenté de 20% depuis le 1er janvier 2019 !  », la direction ne fait pas seulement la sourde oreille, elle répond avec mépris et brutalité à l’encontre des grévistes : « À part quelques avancées sur les EPI et les 4 minutes, les négociations sont au point mort. Les employeurs ont fait le choix de laisser pourrir ce conflit […]. Ce matin, les 86% de salariés grévistes ont touché une paye amputée de 12 jours de grève, retrait effectué en temps réel alors que la grève se poursuit et sans qu’aucune négociation n’ait été engagée. », selon le communiqué de presse de la CGT.

Cette attitude nous rappelle une fois de plus la dure réalité de la lutte des classes, qui, bien loin d’avoir disparu, reste « le moteur de l’Histoire de toutes les sociétés humaines jusqu’à nos jours » (Marx).

Car le problème reste le même, à savoir le capitalisme, avec la propriété privée des grands moyens de production et d’échange, et la loi de la maximisation du profit à tous prix, dans un environnement concurrentiel « libre et non faussé » ; régime qui porte de plus en plus violemment atteinte au progrès social, économique, environnemental, scientifique, technique, et humain.

C’est pourquoi le Parti communiste révolutionnaire de France (PCRF), dans le cadre de sa lutte intransigeante contre le système d’exploitation qu’est le capitalisme, apporte son soutien le plus fraternel au combat des travailleuses et travailleurs de GCA parking de Clermont-Ferrand, et invite tous les travailleurs et travailleuses ainsi que leurs organisations à faire de même.

  • Soutien aux professeurs grévistes !

    Depuis les premiers jours de juillet, un flot de propos violents s’est abattu sur les professeurs grévistes, en lutte contre la réforme Blanquer, réunissant dans un même concert d’accusations et de menaces la fine fleur de la droite (UDI, LR), le Ministre de l’Education et Président Macron. Parce (...)
  • Sanofi : défense des emplois !

    Le 4 juillet 2019, des salariés du groupe pharmaceutique Sanofi ont manifesté à Chilly-Mazarin (Essonne) devant un site de l’entreprise où se tenait une réunion du comité social et économique central consacrée au plan de suppression de 299 postes en recherche et développement. Le 19 juin, la direction (...)
  • Grève longue à GCA Packing : solidarité !

    Depuis le 13 juin 2019, les travailleuses et travailleurs de GCA packing sont en grève pour une augmentation de salaire de 100 euros pour tous, le droit aux équipements de protection individuelle (EPI), un réajustement de 4 minutes des horaires pour améliorer les conditions de vie, l’abandon des (...)
  • Soutien aux travailleurs sans-papiers en grève !

    Le mercredi 26 juin 2019, une vingtaine de travailleurs sans-papiers manifestaient à Paris devant un chantier du géant du BTP Vinci, sous-traitant du groupe DB Environnement, lui-même sous-traitant de Vinci. Ces travailleurs protestent contre le non-paiement de leurs salaires et leur (...)
  • Travailleuses des toilettes parisiennes en lutte : solidarité !

    À la veille des grands départs en vacances, les salariées des toilettes de trois gares parisiennes (gares du Nord, d’Austerlitz et de Lyon) sont en grève depuis lundi pour obtenir le maintien de leurs droits après la rupture du contrat de sous-traitance les concernant. En effet, en 2015, la société (...)
  • Solidarité de classe avec les Ford - Blanquefort !

    C’est à l’automne 2018 que l’offre de reprise de Punch Powerglide a été refusée par Ford. Ford, qui a par ailleurs reçu 50 millions d’euros de subventions publiques officielles entre 2013 et 2017 (sans compter que le coût de la dépollution du site est évalué à 20 millions d’euros en cas de cessation (...)
  • Une victoire importante

    Après trois mois de grèves et manifestations, les travailleuses et travailleurs de l’entretien de l’hôtel Park Hyatt-Vendôme viennent de remporter une victoire de grande importance pour l’ensemble de celles et ceux qui travaillent dans l’hôtellerie de luxe par l’intermédiaire d’entreprises de (...)
  • HÔTEL PARK-HYATT-VENDÔME : ON EST LÀ ! ON NE PART PAS ! ON VA GAGNER !

    Depuis le 25 septembre 2018, 55 femmes et valets de chambres, gouvernantes, et équipiers de l’hôtel de luxe Park Hyatt Vendôme sont en grève. Il faut rappeler que ces travailleurs ne sont pas directement salariés de cet hôtel de luxe, mais d’une société de nettoyage sous-traitante, le groupe STN-TEFID. (...)