Guyane : Solidarité de classe avec les travailleurs en lutte !

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) tient à exprimer sa solidarité de classe avec les travailleurs et la jeunesse de Guyane, engagés dans une lutte exemplaire pour leurs revendications légitimes en matière d’emplois, de services publics et de sécurité.

La situation économique et sociale catastrophique de la Guyane (taux de chômage à 22 %, un ménage sur quatre vivant sous le seuil de pauvreté, des milliers d’enfants non scolarisés, des milliers d’habitants sans électricité , etc.) trouve sa source à la fois dans la crise du système capitaliste qui frappe essentiellement les masses populaires, et dans l’héritage d’un ordre colonial que le statut de « département d’outre-mer » n’a pas fait disparaître. Pour preuve, le mépris avec lequel le gouvernement PS répond au mouvement social impulsé par l’Union des Travailleurs Guyanais : la ministre de l’outre-mer, Ericka Bareigts, refuse de se déplacer, laissant une délégation de hauts fonctionnaires et technocrates tenter d’éteindre l’incendie !

Pour sa part, le PCRF soutient pleinement le front de luttes bloquant qui grandit depuis la semaine dernière, unissant dans l’action et la grève générale les travailleurs d’EDF, de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, à toutes les couches de la population victimes des effets du capitalisme parasitaire qui sévit en Guyane.

À lire ICI, en date du 13 avril, notre analyse plus complète de ce mouvement de lutte