[IPCOE] 75ème anniversaire de la victoire de Stalingrad

75ᵉᵐᵉ anniversaire de la victoire de la bataille de Stalingrad

Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne

Le 2 février 2018, 75 ans se seront écoulés depuis la fin de la bataille de Stalingrad. L’écrasement des armées nazies par la victoire totale des forces de l’Armée rouge constitue le début du changement radical de la situation dans la guerre en faveur de l’URSS et, plus généralement, et a jeté les bases de la victoire antifasciste des peuples.

Aujourd’hui, l’Union Européenne et d’autres mécanismes idéologiques bourgeois, cherchent à réécrire l’histoire, à diminuer ou même à éliminer le rôle de l’URSS, du peuple soviétique, de l’Armée rouge et du mouvement communiste qui ont fait d’innombrables sacrifices pour vaincre le fascisme, né des entrailles du système capitaliste. Cependant, même aujourd’hui, la bataille de Stalingrad, son issue victorieuse, est insupportable pour l’impérialisme et ses mécanismes idéologiques, car l’étude de celle-ci met en évidence les avantages du mode de production socialiste, le rôle primordial des masses populaires dirigées par la classe ouvrière, le rôle du Parti communiste en tant qu’avant-garde prolétarienne révolutionnaire.

Stalingrad est l’un des meilleurs exemples de la supériorité du socialisme par rapport au capitalisme : toutes les forces sociales ont été mobilisées dans une bataille vitale ; cette victoire historique souligne non seulement les mérites militaires de l’Armée rouge, mais aussi l’unité, la volonté commune, et les capacités organisationnelles d’un pays socialiste.

Nous appelons les travailleurs, la jeunesse des pays d’Europe à tourner le dos à la propagande politico-idéologique de l’anticommunisme et de l’antisoviétisme ; à apprendre et à s’inspirer de l’endurance titanesque et de la force des vainqueurs de la bataille de Stalingrad, à nager contre le courant de pessimisme engendré par le rapport des forces négatif actuel, à lutter contre la barbarie du capitalisme, contre les guerres , les crises, l’exploitation, la pauvreté, le chômage et l’oppression de classe.
 
Le 1/2/2018

  • Grèce : Après les élections législatives, le PCRF salue le KKE !

    Le 7 juillet 2019 ont eu lieu des élections législatives en Grèce. Les résultats montrent un fort taux d’abstention, la victoire de la droite et la défaite de Syriza, mouvement d’une prétendue "gauche radicale" qui, arrivé au gouvernement avec Tsipras comme 1er ministre, a montré au fil des mois son (...)
  • Corée du Nord : le PCRF salue le nouveau succès diplomatique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France salue le nouveau succès diplomatique de la RPDC (Corée du Nord) Le 1er juillet 2019, la RPDC a connu un nouveau succès diplomatique dans sa lutte pour être reconnue comme une puissance pleine et entière, pour le rétablissement des négociations avec les (...)
  • NON à l’interdiction du Parti communiste de Pologne !

    Ci-dessous l’alerte lancée par nos camarades du PCP : L’appel à l’action contre l’interdiction du communisme en Pologne La persécution anticommuniste en Pologne s’intensifie alors que les autorités de l’État tentent de criminaliser l’activité communiste en modifiant le code pénal. C’est un élément de la (...)
  • KOMINTERN : Centenaire et actualité !

    Les 1er et 2 juin 2019, à Moscou, à l’initiative du Parti communiste ouvrier de Russe (PCOR), s’est tenue la Conférence internationale des partis communistes et ouvriers, intitulée : "Cent ans du Komintern et les tâches du mouvement communiste actuel". La conférence a réuni des représentants des 19 (...)
  • Venezuela : Furieux, pas désespérés !

    Carolus Wimmer, secrétaire aux relations internationales du Parti communiste vénézuélien (PCV) a été reçu au siège du Parti communiste allemand (DKP). Nous publions ci-dessous l’interview qu’il a donnée sur la vie au Venezuela sous les attaques présentes de l’impérialisme nord-américain et sur les (...)
  • Venezuela : Déclaration du PCV

    Le Parti communiste du Venezuela (PCV) condamne la nouvelle action déstabilisatrice de l’extrême-droite dirigée par la marionnette Juan Guaido et le repris de justice récidiviste en cavale, Leopoldo Lopez, qui poursuivent la tentative de coup d’État au service de l’impérialisme américain. Devant (...)