[IPCOE] Octobre 17 : L’ère des révolutions socialistes !

DÉCLARATION DE L’INITIATIVE COMMUNISTE EUROPÉENNE

À l’occasion du centenaire de la Révolution d’Octobre

Les partis communistes participant à l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe saluent la classe ouvrière, tous les travailleurs d’Europe à l’occasion du centenaire du plus grand événement du XXeme siècle : la Révolution d’Octobre !

Octobre 1917 a prouvé, dans la pratique, la justesse de la théorie léniniste selon laquelle la victoire du socialisme est possible dans un seul pays ou dans un groupe de pays, par suite du développement inégal du capitalisme. La classe ouvrière de Russie, conduite par une théorie révolutionnaire développée par l’avant-garde de la classe - le Parti communiste -, a accompli la révolution et incarné les rêves de millions de travailleurs pour une vie meilleure, pour un système économique et social juste, dont le critère n’est pas le profit capitaliste mais la satisfaction des besoins toujours croissants du peuple.

Le système capitaliste mondial, mû par ses contradictions, avait conduit l’humanité à la Première Guerre mondiale, qui coûta la vie à plusieurs millions de personnes. Les soulèvements révolutionnaires qui ont éclaté dans ce cadre en Allemagne, en Autriche, en Italie, en Hongrie et dans d’autres pays, ont été cruellement réprimés. Les puissances impérialistes sont intervenues activement dans la guerre civile en Russie, mais ont été vaincues. La révolution a été victorieuse ! Sa victoire a confirmé la nécessité de la solidarité internationale de la classe ouvrière contre les capitalistes, de la possibilité de construire une société socialiste uniquement au moyen de la dictature du prolétariat, de la nécessité de mettre à bas l’État bourgeois, de la non-participation au gouvernement bourgeois et de l’absence de types de transition du pouvoir entre le capitalisme et le socialisme.

Pendant plus de sept décennies après octobre 1917, les travailleurs de l’Union soviétique ont connu des avancées sans précédent. Le premier État socialiste du monde a fait de grands progrès dans l’économie dans l’intérêt du peuple, dans la science, dans la technologie et dans les domaines de la société et de la culture. Les travailleurs de l’URSS ont obtenu le droit au travail, l’élimination du chômage et de la discrimination contre les femmes. L’État des travailleurs et des paysans a introduit une éducation gratuite à tous les niveaux et des soins médicaux gratuits pour tout le peuple. Le pouvoir soviétique protégeait le reste des travailleurs, assurait un accès universel à la culture et au sport. Les Soviets, en tant que forme d’organisation de la dictature du prolétariat, ont impliqué les travailleurs dans la gestion des affaires de la société, élevant le niveau politique des masses à des sommets sans précédent.

Le Capital des pays capitalistes, sous la pression du socialisme et des luttes ouvrières opiniâtres, a été contraint de faire des concessions : la journée de travail de huit heures et le droit au suffrage universel ont été introduits, le peuple a acquis le droit à des pensions, des avantages sociaux, des vacances pour la première fois. L’URSS a donné une énorme contribution à la destruction du fascisme et à la grande victoire antifasciste des peuples. De plus, l’URSS a apporté une contribution exceptionnelle au renversement du système colonial par la solidarité internationaliste multiforme qu’elle a apportée aux peuples dans leur lutte.

La défaite du premier État socialiste du monde a annulé les acquis sociaux des travailleurs, aussi bien dans les pays socialistes que dans les pays capitalistes. C’est un revers temporaire qui ne contredit pas le fait que l’ère dans laquelle nous vivons est l’ère de la transition du capitalisme au socialisme. Nous appelons le peuple, la jeunesse à approfondir la réflexion sur les causes, la réalité et la vérité sur la destruction du socialisme, et à rejeter la propagande de la bourgeoisie, de l’UE, des gouvernements capitalistes et de leurs appareils, et pour dénoncer la falsification de l’Histoire, et l’identification inacceptable du communisme avec le fascisme.

La réalité nous prouve que le capitalisme est dépassé et ne peut offrir que la même chose qu’il y a 100 ans - pauvreté, dégradation, guerres, crises économiques cycliques - et que la seule véritable alternative, c’est l’expérience inestimable de la Grande Révolution Socialiste d’Octobre !

Nous avons une foi inébranlable et la certitude que la classe ouvrière, les peuples, prenant leur exemple sur la glace qui s’était brisée et sur la route qui avait été ouverte, conduiront des révolutions socialistes plus mûres, plus expérimentées, plus efficaces et plus capables, qui cette fois seront irréversibles. En tout cas, nous vivons à l’ère des révolutions socialistes qui ont été inaugurées par le Grand Octobre. Le cours de l’Histoire ne peut être inversé.

Le 27 octobre 2017

  • [IPCOE] Octobre 17 : L’ère des révolutions socialistes !

    DÉCLARATION DE L’INITIATIVE COMMUNISTE EUROPÉENNE À l’occasion du centenaire de la Révolution d’Octobre Les partis communistes participant à l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe saluent la classe ouvrière, tous les travailleurs d’Europe à l’occasion du centenaire du plus grand (...)
  • Référendum en Catalogne : la position du PCPE

    Ci-dessous l’analyse proposée en juin dernier par nos camarades de "Comunistas catalanes", du Parti Communiste des Peuples d’Espagne, au sujet du référendum organisé en Catalogne : Le Président de la Generalitat (Gouvernement autonome catalan, NDT) a concrétisé la date et la question du référendum sur (...)
  • Répression en Catalogne : Communiqué du PCPE

    Face à la vague répressive entamée par le Gouvernement espagnol en Catalogne, le Secrétariat Politique du PCPE a fait la déclaration suivante : La répression exercée par le Gouvernement espagnol contre les institutions catalanes est une agression sans précédent dans l’Histoire récente, qui va à (...)
  • Anticommunisme de l’UE : STOP !

    Les Partis communistes et ouvriers condamnent la parade anticommuniste organisée par la présidence estonienne de l’UE Nous, Partis communistes et ouvriers, condamnons la parade anticommuniste organisée par la présidence estonienne de l’UE, dans le cadre de la soi-disant « Journée européenne de (...)
  • États-Unis hors de Corée !

    Au cours de l’été, la tension internationale s’est accentuée autour de la prétendue question nucléaire nord-coréenne. Le Parti Communiste Révolutionnaire de France a pris position sur cette question à plusieurs reprises dans le passé, tant sur son site Internet que dans son journal Intervention (...)
  • Hommage à notre camarade Boualem Khalfa

    Ci-dessous la lettre d’hommage adressée par le PCRF au PADS, suite au décès de notre camarade Boualem KHALFA, militant communiste algérien, journaliste, poète. (Photo ci-contre : Boualem, jeune journaliste, reçu par Marcel Cachin à (...)
  • La RPDC face à 3 impérialismes...

    Les nouvelles menaces américaines à l’encontre de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) accentuent le danger de guerre. De par sa position géographique, la Corée populaire se trouve à la croisée des intérêts impérialistes. Trois impérialismes différents entourent le pays. Le plus agressif est (...)