Macron : le sabre et le goupillon...

Il y a un an, notre Parti dénonçait en Macron un individu marqué idéologiquement et politiquement par l’extrême droite :

  • volonté de liquider tout pouvoir parlementaire,
  • mise en avant du pouvoir du chef et volonté de concentrer tous les pouvoirs dans les mains de l’exécutif,
  • volonté de casser le mouvement syndical et promotion d’un syndicalisme intégré (CFDT),
  • remise en cause de l’ensemble des droits et garanties obtenus par le mouvement ouvrier,
  • soumission totale aux exigences des monopoles et de l’UE,
  • intégration atlantique et européenne pour permettre aux monopoles et groupes financiers français de stabiliser leurs positions internationales,
  • politique étrangère belliciste contre tous les peuples qui veulent décider de leur destinée politique et sociale.

Dans le même registre, notre parti avait signalé ses positions pour le moins ambiguës concernant la séparation de l’Église et de l’État.

Son discours devant la conférence des évêques, tenu le 9 avril 2018, lève le doute : son programme, pour la mise en œuvre de la politique dont les monopoles et l’oligarchie financière ont besoin, c’est le programme de la réaction, dont l’Église catholique est un des acteurs historiques dans notre pays.
En effet, en annonçant vouloir « réparer le lien entre l’Église et l’État  », et en ajoutant «  je me fais une plus haute idée des catholiques », il réaffirme clairement le rôle qu’il assigne à l’Église catholique comme force d’appoint idéologique de cette réaction.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France appelle les travailleurs, les forces populaires, à organiser la riposte globale à cette politique, et à s’opposer à toute fuite en avant de la part du Président de la République, comme une relance criminelle de la guerre en Syrie, main dans la main avec son ami Donald Trump.

  • Assassinats de Charonne : 56ème commémoration

    Le 8 février 1962, 9 travailleurs syndiqués de la CGT ont été sauvagement assassinés par des brigades spéciales de police sur l’ordre de Maurice PAPON, alors préfet de police de Paris, et de Roger FREY, ministre de l’Intérieur du gouvernement de l’époque. Cinquante-six ans plus tard, on ne les a pas (...)
  • Halte à la privatisation de la SNCF !

    Suite aux conditions climatiques, le manifestation des Cheminots a été annulée. Ci-dessous le tract qui était prévu pour le 8 février 2018, jour de mobilisation des cheminots pour la défense du service public des chemins de fer. (cliquez sur la (...)
  • Grave attaque contre la Fonction Publique. Organisons la riposte !

    À l’offensive pour mettre en œuvre la politique des monopoles et de l’oligarchie financière, le gouvernement et le Président de la République viennent d’annoncer l’ouverture d’un nouveau front : celui du démantèlement de la Fonction Publique. 120 000 emplois de titulaires sont visés, entraînant le recours (...)
  • Loïc SOLIDARITÉ

    Dès l’annonce de la date du procès contre Loïc notre parti le PCRF a soutenu son combat contre le patronat, ce MEDEF arrogant se croyant tout permis. Notre parti était présent avec son journal Intervention Communiste au rassemblement de soutien organisé le jeudi 25 janvier 2018 dès 8h du matin devant (...)
  • Contre la politique Macron, renforçons le mouvement populaire !

    L’année 2018 promet une accélération de la mise en place de la politique anti-ouvrière, anti-populaire et pro-capitaliste de l’homme de la bourgeoisie monopoliste, Emmanuel Macron : les retraites, les allocations et les droits des chômeurs, la Sécurité Sociale et le droit à la santé, l’aggravation de la (...)
  • Projet de loi sur l’asile et l’immigration : répression, tri et délation !

    Les associations réunies autour du projet de loi que leur a présenté Matignon le 11 janvier 2018 estiment que c’est un semblant de concertation. Certaines ont refusé d’y participer pour discuter d’un « avant-projet de loi », le considérant comme « un affichage trompeur », et d’autres dénonçant la méthode (...)
  • Hommage à notre camarade Jean Salem

    C’est avec peine que nous apprenons le décès du camarade Jean Salem, professeur de philosophie, militant communiste, défenseur infatigable du marxisme-léninisme, de l’internationalisme prolétarien et de l’histoire de l’édification du socialisme en particulier en URSS. Le Parti Communiste Révolutionnaire (...)