Manchester : Solidarité avec le peuple britannique

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime ses condo­léan­ces les plus fra­ter­nel­les au pro­lé­ta­riat, aux masses popu­lai­res de Manchester, aux bles­sés, aux famil­les des vic­ti­mes de l’atten­tat per­pé­tré le 22 mai 2017 contre les mil­liers de jeunes réunis pour un spec­ta­cle.

Nous sommes cho­qués devant un tel acte commis par un jeune homme de 22 ans qui n’avait pas d’autre espoir que la mort. En ces jours dou­lou­reux, nous nous recueillons devant la mémoire des vic­ti­mes des autres atten­tats ter­ro­ris­tes de même fac­ture qui depuis près de qua­rante ans frap­pent la pla­nète :

- Les vic­ti­mes des atten­tats per­pé­tués de 1979 à 1993 contre la révo­lu­tion démo­cra­ti­que en Afghanistan, par des bandes ter­ro­ris­tes finan­cées, armées, entraî­nées par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et leurs alliés de l’OTAN, l’Arabie Saoudite et le Qatar. C’est à partir de ce pays, parce qu’il vou­lait se libé­rer de l’arrié­ra­tion, de l’exploi­ta­tion, du fana­tisme reli­gieux, et qu’il avait le socia­lisme comme pers­pec­tive, que s’est mise en place la mou­vance ter­ro­riste de l’isla­misme dji­hado-sala­fiste et que se sont formés ses cadres.

- Les vic­ti­mes des crimes et tue­ries commis par le Front Islamique du Salut en Algérie pen­dant la « guerre civile » à la fin du siècle der­nier et qui n’est pas com­plè­te­ment ter­mi­née. Or le FIS avait pignon sur rue en Angleterre pour pou­voir répan­dre ses men­son­ges à tra­vers le monde.

- Les vic­ti­mes de New York tuées par Al Qaïda, orga­ni­sa­tion qui s’était créée pour lutter contre l’Afghanistan révo­lu­tion­naire avec le sou­tien et l’entraî­ne­ment des États-Unis d’Amérique dont la Grande-Bretagne est l’allié pri­vi­lé­gié.

- Les vic­ti­mes civi­les des bom­bar­de­ments meur­triers contre l’Afghanistan depuis 2001 par les États-Unis d’Amérique, la Grande-Bretagne, la France et l’OTAN.

- Les vic­ti­mes par mil­liers de l’agres­sion contre l’Irak menée par les États-Unis, la Grande-Bretagne et les opé­ra­tions répres­si­ves contre la popu­la­tion.

- Les vic­ti­mes, par mil­liers, du coup d’État Islamiste en Libye en 2011, avec la par­ti­ci­pa­tion de la Grande-Bretagne et de la France.

- Les vic­ti­mes, par cen­tai­nes de mil­liers, syrien­nes, d’atten­tats aveu­gles, de com­bats san­glants, menés par des grou­pes isla­mis­tes dont chacun connaît les liens (quand ils n’en sont pas partie pre­nante) les unis­sant à Daesh ou à Al Nostra, mais qui n’en ont pas moins le sou­tien de la France et de la Grande-Bretagne. Sans comp­ter le sou­tien apporté à leur caisse de réso­nance en Europe et aux États-Unis qu’est le bien connu « Observatoire des droits de l’homme en Syrie », dont le siège est à Londres, ou encore le sou­tien donné à l’opé­ra­tion de pro­pa­gande des pré­ten­dus « cas­ques blancs », cou­ver­ture des orga­ni­sa­tions ter­ro­ris­tes en Syrie. On ne peut que s’inter­ro­ger sur le fait que les gou­ver­ne­ments par­ti­ci­pant à l’Alliance avec les USA pré­ten­du­ment contre Daesh, dont la Grande-Bretagne est la deuxième com­po­sante, la France la troi­sième, aient en Syrie le même adver­saire que ceux qu’ils pré­ten­dent com­bat­tre : le gou­ver­ne­ment syrien ! Et ce malgré les reven­di­ca­tions, plus ou moins prou­vées, par Daesh, des atten­tats qui ont endeuillé, Paris, Nice, Berlin, mais aussi la Russie.

Madame May qua­li­fie les atten­tats cri­mi­nels qui vien­nent d’avoir lieu de « lâches » ; elle devrait donc s’inter­ro­ger sérieu­se­ment sur la poli­ti­que de ses pré­dé­ces­seurs et sur celle qu’elle pour­suit, poli­ti­que visant à semer le chaos et la mort pour main­te­nir le contrôle des réseaux de trans­ports par tubes des hydro­car­bu­res, des gise­ments de gaz et de pétrole pour le compte de l’impé­ria­lisme bri­tan­ni­que et de ses grou­pes mono­po­lis­tes. Aujourd’hui, le baril de pétrole brut a un prix moyen tour­nant autour de 55 € sur le marché mon­dial. Depuis l’assas­si­nat du colo­nel Kadhafi et l’effon­dre­ment de la Libye, le baril de brut libyen (la plus haute qua­lité sur le marché) est vendu au marché noir aux socié­tés pétro­liè­res à 10 $ ! Ce qui est vrai pour Theresa May et l’impé­ria­lisme bri­tan­ni­que l’est tout autant pour Emmanuel Macron et l’impé­ria­lisme fran­çais.

Nous pen­sons que rendre hom­mage aux vic­ti­mes des atten­tats, c’est dire la vérité sur la situa­tion réelle.
Rendre hom­mage aux vic­ti­mes, c’est ren­for­cer la lutte contre le capi­ta­lisme impé­ria­liste, c’est dénon­cer les opé­ra­tions poli­ti­ques des­ti­nées à sus­ci­ter l’Union Sacrée ou à jus­ti­fier les mesu­res liber­ti­ci­des comme l’état d’urgence dans notre pays.
Le capi­ta­lisme est un sys­tème pour­ris­sant, en putré­fac­tion, qui n’est pas amen­da­ble. Il génère la guerre, le ter­ro­risme, le trafic d’armes, de drogue, la por­no­gra­phie, le trafic d’êtres humains, mais aussi la déses­pé­rance, le fana­tisme reli­gieux.
Rendre hom­ma­ges aux vic­ti­mes, c’est lutter pour une autre société : le socia­lisme vers le com­mu­nisme.

Paris, le 23 mai 2017

  • Référendum en Catalogne : la position du PCPE

    Ci-des­sous l’ana­lyse pro­po­sée en juin der­nier par nos cama­ra­des de "Comunistas cata­la­nes", du Parti Communiste des Peuples d’Espagne, au sujet du réfé­ren­dum orga­nisé en Catalogne : Le Président de la Generalitat (Gouvernement auto­nome cata­lan, NDT) a concré­tisé la date et la ques­tion du réfé­ren­dum sur (...)
  • Répression en Catalogne : Communiqué du PCPE

    Face à la vague répres­sive enta­mée par le Gouvernement espa­gnol en Catalogne, le Secrétariat Politique du PCPE a fait la décla­ra­tion sui­vante : La répres­sion exer­cée par le Gouvernement espa­gnol contre les ins­ti­tu­tions cata­la­nes est une agres­sion sans pré­cé­dent dans l’Histoire récente, qui va à (...)
  • Conférence internationale « Octobre – 100 » à Léningrad et déclaration des partis communistes et ouvriers

    Du 10 au 13 août 2017 s’est tenue à Leningrad une confé­rence inter­na­tio­nale sur le thème « Du rôle et de l’impor­tance de la Révolution d’Octobre et de l’expé­rience de la cons­truc­tion du socia­lisme en Union sovié­ti­que pour le mou­ve­ment com­mu­niste et ouvrier moderne ». Cette confé­rence a été orga­ni­sée par le (...)
  • Anticommunisme de l’UE : STOP !

    Les Partis com­mu­nis­tes et ouvriers condam­nent la parade anti­com­mu­niste orga­ni­sée par la pré­si­dence esto­nienne de l’UE Nous, Partis com­mu­nis­tes et ouvriers, condam­nons la parade anti­com­mu­niste orga­ni­sée par la pré­si­dence esto­nienne de l’UE, dans le cadre de la soi-disant « Journée euro­péenne de (...)
  • Etats-Unis hors de Corée !

    Au cours de l’été, la ten­sion inter­na­tio­nale s’est accen­tuée autour de la pré­ten­due ques­tion nucléaire nord-coréenne. Le Parti Communiste Révolutionnaire de France a pris posi­tion sur cette ques­tion à plu­sieurs repri­ses dans le passé, tant sur son site Internet que dans son jour­nal Intervention (...)
  • Hommage à notre camarade Boualem Khalfa

    Ci-des­sous la lettre d’hom­mage adres­sée par le PCRF au PADS, suite au décès de notre cama­rade Boualem KHALFA, mili­tant com­mu­niste algé­rien, jour­na­liste, poète. (Photo ci-contre : Boualem, jeune jour­na­liste, reçu par Marcel Cachin à (...)
  • La RPDC face à 3 impérialismes...

    Les nou­vel­les mena­ces amé­ri­cai­nes à l’encontre de la République popu­laire démo­cra­ti­que de Corée (RPDC) accen­tuent le danger de guerre. De par sa posi­tion géo­gra­phi­que, la Corée popu­laire se trouve à la croi­sée des inté­rêts impé­ria­lis­tes. Trois impé­ria­lis­mes dif­fé­rents entou­rent le pays. Le plus agres­sif est (...)
  • Manchester : Solidarité avec le peuple britannique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime ses condo­léan­ces les plus fra­ter­nel­les au pro­lé­ta­riat, aux masses popu­lai­res de Manchester, aux bles­sés, aux famil­les des vic­ti­mes de l’atten­tat per­pé­tré le 22 mai 2017 contre les mil­liers de jeunes réunis pour un spec­ta­cle. Nous sommes cho­qués (...)