NON à l’agression contre la Syrie !

Non à l’agression contre la Syrie !

Non à la complicité avec les terroristes djihadistes !

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril 2018, les impérialistes des USA, de la France et de la Grande-Bretagne ont lancé une attaque aérienne contre la République Arabe de Syrie. Cette attaque est une violation flagrante des règles et des traités régissant les relations internationales, signés par ces trois États, et en particulier de la Charte des Nations Unis. Le prétexte invoqué par les agresseurs, à savoir l’utilisation d’armes chimiques par le gouvernement syrien, non seulement n’a pas été prouvé, mais de plus, les agresseurs ont largement utilisé de telles armes au cours des guerres coloniales et lors des guerres de Corée, du Vietnam, en Irak, en Yougoslavie et aussi contre Cuba. Ce prétexte relève des opérations de bourrage de crâne auxquelles les impérialistes ont toujours recouru : au Conseil de Sécurité de l’ONU, les trois agresseurs ont rejeté toute commission d’enquête internationale pour vérifier la réalité des accusations proférées contre le gouvernement syrien.

Il est significatif que l’agression soit perpétrée par ceux qui sont complices des crimes israéliens contre le peuple palestinien, par ceux qui apportent tout leur appui, y compris militaire, à l’Arabie Saoudite et à ses crimes de guerre au Yémen. Depuis 7 ans, la guerre en Syrie n’est rien d’autre que l’expression des contradictions inter-impérialistes pour le contrôle des ressources énergétiques du Moyen-Orient et de leurs réseaux de transports, comme pour le partage des marchés et des zones d’influence.

Nous attirons l’attention sur le fait que chaque fois que les autorités légitimes de la Syrie libèrent des parties du territoire syrien occupées par les groupes terroristes mercenaires, nous avons droit à la "comédie" des prétendues bombardements chimiques, et toujours sur le même modèle.

A chaque fois, le gouvernement français, social-démocrate ou réactionnaire, est à la pointe de l’hystérie belliqueuse anti-syrienne et anti-russe, comme il l’est par ailleurs sur l’Ukraine. Dans un pays qui a connu les crimes du Bataclan, de Nice, de Charlie-Hebdo, pour ne rappeler que les plus meurtriers, crimes commis par les mêmes groupes et leurs commanditaires qui, en Syrie, depuis 2011, tentent de renverser le gouvernement syrien pour y établir une dictature théocratique, on ne saurait taire le fait que la position du gouvernement Macron est particulièrement scandaleuse : d’un côté, il utilise les crimes des groupes djihadistes pour restreindre les libertés démocratiques, accroître le contrôle social, et de l’autre, il apporte son soutien militaire aux mêmes groupes et à leurs commanditaires en Syrie. Ce gouvernement toujours prêt à faire des "économies" sur la Santé, l’Éducation, les services publics, les retraites, n’a d’ailleurs pas le même souci quand il s’agit de financer des agressions militaires à l’étranger (où de la police et de la gendarmerie dans ce qui ressemble fort à une opération militaire contre la ZAD de ND des Landes).

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France appelle les travailleurs, les démocrates à se mobiliser contre les agressions et les guerres impérialistes, à rejeter la campagne de bourrage de crâne menée par les moyens d’information et le gouvernement, en réactivant un puissant mouvement de la paix anti-impérialiste. Dès 1991, nous avons été de ceux qui ont analysé le renversement contre-révolutionnaire du socialisme en URSS comme aggravant les risques de guerre de mondiale. Nous pouvons constater aujourd’hui que nous avions raison : la guerre, c’est le système impérialiste, le stade suprême du capitalisme ! La lutte pour la paix ne saurait donc être dissociée de nos batailles économiques, politiques et idéologique, contre la bourgeoisie monopoliste. Nous appelons les organisations communistes de notre pays à l’unité d’action sur cette question.

Paris le 14 avril 2018

  • Elections présidentielles en Russie : Où sont les vrais communistes ?

    Le 18 mars 2018 auront lieu les élections présidentielles en Fédération de Russie. L’issue de ces « élections » laisse très peu de doute. Poutine, au pouvoir depuis son coup d’État de 1999-2000, devrait l’emporter dès le premier tour, comme c’était le cas lors des élections précédentes. Le caractère (...)
  • Contre l’impérialisme français, avec le peuple syrien

    Depuis quelques jours, une nouvelle campagne de presse fait rage autour de la guerre en Syrie, campagne d’une intensité semblable à celle qui eut lieu à propos de la libération d’Alep-est. Cette campagne fait silence sur l’agression turque en liaison étroite avec les autoproclamées forces « (...)
  • Le Venezuela à la croisée des chemins

    Depuis l’élection de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), l’été dernier, peu de nouvelles nous sont parvenues concernant le Venezuela dans les informations bourgeoises. Et pourtant, la situation politique du pays connaît, à quelques mois de l’élection présidentielle de mars/avril 2018, un moment (...)
  • Solidarité avec le peuple syrien !

    La Syrie continue d’être l’objet des attaques impérialistes. Alors que différentes puissances impérialistes prétendent avoir vaincu Daesh sur le territoire syrien, les raids aériens de l’armée américaine contre les bases de l’armée syrienne continuent, sous prétexte d’une prétendue agression du régime (...)
  • [IPCOE] 75ème anniversaire de la victoire de Stalingrad

    75ᵉᵐᵉ anniversaire de la victoire de la bataille de Stalingrad Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne Le 2 février 2018, 75 ans se seront écoulés depuis la fin de la bataille de Stalingrad. L’écrasement des armées nazies par la victoire totale des forces de l’Armée rouge (...)
  • [IPCOE] Palestine : Libération immédiate de Ahed Tamimi !

    Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne Libération immédiate de la jeune Palestinienne Ahed Tamimi ! Encouragé par la décision du gouvernement Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le gouvernement israélien accroît son agressivité contre le peuple palestinien. (...)
  • Pologne : Solidarité avec les communistes polonais !

    En Pologne, pays de la très "droits-de-l’hommiste" Union européenne, la seule expression d’idées communistes vous fait passer en procès et peut vous condamner à une lourde peine de prison. C’est ce qui menace des militants du Parti Communiste Polonais, dont le procès s’ouvre le 1er février 2018 à (...)
  • Parti Communiste de Turquie : Solidarité !

    Le secrétaire général du Parti Communiste de Turquie (TKP), Kemal Okuyan, a été condamné par la « justice » turque, complètement soumise au régime fascisant et réactionnaire d’Erdogan, à 11 mois et 20 jours de prison « pour diffamation ». En effet, depuis le coup d’État militaire manqué du 15 juillet 2016, (...)