Netanyahou invité par Macron : honteux ! (Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France)

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France condamne, avec la plus forte indi­gna­tion, l’invi­ta­tion adres­sée par le Président Macron à Netanyahou, pre­mier minis­tre d’Israël, à venir en France pour com­mé­mo­rer la rafle du Vél d’Hiv.

B. Netanyahou est le repré­sen­tant d’un État qui n’a jamais appli­qué quel­que déci­sion des Nations Unies que ce soit, le concer­nant. Au mépris de l’opi­nion publi­que inter­na­tio­nale, non seu­le­ment Netanyahou viole les réso­lu­tions récla­mant l’évacuation des ter­ri­toi­res occu­pés depuis 1967 et la mise en place d’un État pales­ti­nien, mais il fait pra­ti­quer dans ces ter­ri­toi­res une poli­ti­que d’apar­theid et de racisme, fondée sur la vio­la­tion per­ma­nente des droits démo­cra­ti­ques fon­da­men­taux du peuple pales­ti­nien, recou­rant à l’assas­si­nat poli­ti­que contre la Résistance et à des opé­ra­tions de repré­sailles contre la popu­la­tion dans les tra­di­tions les plus sinis­tres de l’his­toire du XXème siècle ! De nom­breu­ses voix, de par le monde, dénon­cent chez ce per­son­nage un cri­mi­nel de guerre. Cette invi­ta­tion démas­que la pré­ten­due oppo­si­tion à l’extrême-droite qu’aurait repré­sen­tée E. Macron lors des élections pré­si­den­tiel­les.

Il est néces­saire de rap­pe­ler que le parti de Netanyahou trouve ses réfé­rents his­to­ri­ques dans les orga­ni­sa­tions de l’extrême droite sio­niste qui, comme le STERN, mas­sa­crè­rent la popu­la­tion pales­ti­nienne en 1948 et pra­ti­què­rent le net­toyage eth­ni­que en Palestine. Les mêmes dans l’Europe occu­pée s’oppo­saient aux forces de la résis­tance anti­na­zie, sous pré­texte que cette guerre ne concer­nait pas les juifs et qu’il fal­lait que ceux-ci rejoi­gnent leur foyer natio­nal en Palestine ! C’est une nou­velle insulte à la mémoire des vic­ti­mes de la rafle, de tous ceux qui ont été vic­ti­mes des per­sé­cu­tions anti­sé­mi­tes des nazis et de Vichy, que d’invi­ter ce per­son­nage, après avoir décidé de faire entrer au Panthéon Antoine Veil, PDG d’UTA, qui sié­geait et donc fré­quen­tait sans honte le vichyste René Bousquet.

Il est hon­teux d’uti­li­ser la mémoire des vic­ti­mes du géno­cide nazi à des fins de pro­mo­tion de la poli­ti­que cri­mi­nelle de Netanyahou, ce d’autant que son gou­ver­ne­ment apporte une aide mul­ti­forme aux orga­ni­sa­tions cri­mi­nel­les isla­mis­tes qui com­bat­tent le gou­ver­ne­ment syrien et orga­ni­sent les atten­tats ter­ro­ris­tes qui ont endeuillé notam­ment Paris, Nice, Londres, Saint Pétersbourg, Berlin, Manchester.

Netanyahou ne doit pas venir à Paris !

  • Centenaire de la Révolution d’Octobre

    MARDI 7 NOVEMBRE à 18h : Rassemblement à Paris, devant la demeure de Lénine, au 4, rue Marie-Rose (14ème arrdt – M° Alésia) avec la par­ti­ci­pa­tion du Parti Communiste de Grèce (KKE), du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme (PADS), du Parti Démocratique Unifié de Corée du Sud et du Front (...)
  • Comité Central du PCRF (juin 2017) : Rapport enrichi

    Le 27 juin 2017, le Comité Central du Parti Communiste Révolutionnaire de France s’est réuni et a débattu de l’actua­lité poli­ti­que et sociale, avant d’adop­ter un plan de tra­vail pour les mois à venir. Ci-des­sous le rap­port du Secrétaire géné­ral, Maurice CUKIERMAN, enri­chi par la dis­cus­sion, et adopté à (...)
  • Simone Veil au Panthéon : entre mystification et opération politicienne...

    Le Président-monar­que Macron a décidé que « Simone Veil, ainsi que son époux, repo­se­raient au Panthéon », pour lui témoi­gner « l’immense remer­cie­ment du peuple fran­çais à l’un de ses enfants tant aimés ». S’agis­sant de la pan­théo­ni­sa­tion d’une femme poli­ti­que ayant été minis­tre dans deux gou­ver­ne­ments de (...)
  • EDITO : "La Réaction en Marche"

    Les Présidentielles comme les Législatives sou­li­gnent la pro­fon­deur de la crise poli­ti­que que tra­verse le pays. C’est l’abs­ten­tion (avec le vote blanc et nul) qui témoi­gne de son ampleur. Et c’est vrai dès le pre­mier tour des Présidentielles : aucun can­di­dat ne tota­lise plus de 18,5% des ins­crits, (...)
  • Législatives : raz-de-marée en trompe-l’œil pour la bourgeoisie

    Communiqué du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Le pre­mier tour des élections légis­la­ti­ves confirme l’ampleur de la crise poli­ti­que grave que tra­verse notre pays depuis plu­sieurs années. On assiste à une recom­po­si­tion du cadre poli­ti­que, équivalente à celle de 1958. Le parti (...)
  • Président Macron : la Réaction En Marche

    Ce que tout le monde savait - que Macron allait lancer une vaste offen­sive contre le pro­lé­ta­riat et les tra­vailleurs des cou­ches moyen­nes - est devenu bru­ta­le­ment une nou­velle, parce que Le Parisien et Libération ont publié des extraits d’un projet de réforme de la Loi Travail. Le gou­ver­ne­ment nie (...)
  • Gouvernement Macron/Philippe : réactionnaire sur toute la ligne !

    Déclaration du Secrétaire géné­ral du Parti Communiste Révolutionnaire de France : L’élection d’Emmanuel Macron ne lais­sait aucun doute : son gou­ver­ne­ment, dans la logi­que de son pro­gramme, serait un gou­ver­ne­ment socia­le­ment réac­tion­naire, un gou­ver­ne­ment « de guerre » contre les tra­vailleurs et les (...)