Parti Communiste de Turquie : Solidarité !

Le secrétaire général du Parti Communiste de Turquie (TKP), Kemal Okuyan, a été condamné par la « justice » turque, complètement soumise au régime fascisant et réactionnaire d’Erdogan, à 11 mois et 20 jours de prison « pour diffamation ».

En effet, depuis le coup d’État militaire manqué du 15 juillet 2016, le régime d’Erdogan est passé à l’offensive à l’encontre de tous ses opposants politiques. Les communistes en font bien évidemment partie, et la répression des organisations politiques progressistes devient de plus en plus conséquente. Cette situation s’explique par une relative instabilité de la Turquie au niveau interne. Nous sommes en présence, de fait, d’une guerre civile dans ce pays, où l’État est confronté aux putschistes, aux différents groupes islamistes, et surtout aux forces kurdes. Cette conjoncture pousse l’État turc à renforcer sa répression et celle-ci touche les couches populaires. La puissance de cet État réactionnaire au niveau interne et l’échelle importante de la répression font que cette guerre civile turque n’est pas forcément présentée comme telle dans les médias, surtout que dans la région voisine, l’actualité est occupée notamment par la Palestine et la Syrie. D’ailleurs, cette dernière voit sa souveraineté violée par le régime d’Erdogan et sa volonté de combattre les Kurdes sur le territoire syrien sans l’accord du gouvernement d’Assad.

Dans ces conditions, les forces progressistes et surtout les communistes deviennent un danger potentiel pour le gouvernement, qui redoute de voir s’organiser le prolétariat sous le même drapeau pour la lutte contre l’État bourgeois. Celui-ci utilise donc son appareil répressif pour éloigner ce danger. Mais, justement, il ne fait que l’éloigner et renforce encore plus la détermination des communistes à se battre. Car ces derniers temps, le Parti Communiste de Turquie a de plus en plus d’influence sur les masses laborieuses, et il s’implante dans un nombre croissant de régions. Dans les derniers mois, 13 nouvelles cellules du TKP ont été ouvertes, et d’ici fin mai 2018, il est envisagé d’avoir des cellules dans près de 20 villes supplémentaires. Dans ces conditions, le Parti Communiste de Turquie est victime des tentatives d’interdiction de sa participation aux élections par le Conseil Électoral Suprême.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) exprime sa totale solidarité avec le Parti Communiste de Turquie (TKP) et soutient celui-ci dans sa lutte contre l’État bourgeois turc et le régime fascisant et réactionnaire d’Erdogan. Le camarade Okuyan doit être libéré, comme les nombreuses victimes de la répression. Le PCRF soutient les travailleurs turcs et kurdes dans leur combat contre le pouvoir du Capital qui a pris une forme profondément réactionnaire en Turquie.

  • Palestine : provocation de D.Trump !

    Donald Trump vient d’annoncer que le gouvernement des États-Unis a décidé de mettre en œuvre une décision déjà ancienne, mais non appliquée, concernant le transfert de son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem/Al Qods. C’est une décision très grave, car a contrario de toutes les décisions (...)
  • [IPCOE] Octobre 17 : L’ère des révolutions socialistes !

    DÉCLARATION DE L’INITIATIVE COMMUNISTE EUROPÉENNE À l’occasion du centenaire de la Révolution d’Octobre Les partis communistes participant à l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe saluent la classe ouvrière, tous les travailleurs d’Europe à l’occasion du centenaire du plus grand (...)
  • Référendum en Catalogne : la position du PCPE

    Ci-dessous l’analyse proposée en juin dernier par nos camarades de "Comunistas catalanes", du Parti Communiste des Peuples d’Espagne, au sujet du référendum organisé en Catalogne : Le Président de la Generalitat (Gouvernement autonome catalan, NDT) a concrétisé la date et la question du référendum sur (...)
  • Répression en Catalogne : Communiqué du PCPE

    Face à la vague répressive entamée par le Gouvernement espagnol en Catalogne, le Secrétariat Politique du PCPE a fait la déclaration suivante : La répression exercée par le Gouvernement espagnol contre les institutions catalanes est une agression sans précédent dans l’Histoire récente, qui va à (...)
  • Anticommunisme de l’UE : STOP !

    Les Partis communistes et ouvriers condamnent la parade anticommuniste organisée par la présidence estonienne de l’UE Nous, Partis communistes et ouvriers, condamnons la parade anticommuniste organisée par la présidence estonienne de l’UE, dans le cadre de la soi-disant « Journée européenne de (...)
  • États-Unis hors de Corée !

    Au cours de l’été, la tension internationale s’est accentuée autour de la prétendue question nucléaire nord-coréenne. Le Parti Communiste Révolutionnaire de France a pris position sur cette question à plusieurs reprises dans le passé, tant sur son site Internet que dans son journal Intervention (...)