Référendum en Catalogne : la position du PCPE

Ci-dessous l’analyse proposée en juin dernier par nos camarades de "Comunistas catalanes", du Parti Communiste des Peuples d’Espagne, au sujet du référendum organisé en Catalogne  :

Le Président de la Generalitat (Gouvernement autonome catalan, NDT) a concrétisé la date et la question du référendum sur l’indépendance de la Catalogne.
Face à ceci, nous exprimons nos réserves 
 :

1. La classe ouvrière ne tire aucun profit du débat sur le type de gestion capitaliste ni sur les cadres dans lesquels celle-ci est structurée. Ce sont les différentes couches de la bourgeoisie qui, dans leur lutte permanente pour la répartition des fruits de notre travail, ont un intérêt dans cette bataille. Malheureusement, le manque de conscience et d’organisation de notre classe amène celle-ci à adopter des positions étrangères à leurs intérêts, qu’elles soient indépendantistes ou anti-indépendantistes. Aucune de ces deux options ne représente un futur souhaitable pour notre classe. Notre chemin est celui de l’indépendance de la classe ouvrière.

2. Ce référendum, avec des garanties et la possibilité d’appliquer le résultat, ne se produira pas. La recherche de recoins légaux pour réaliser le référendum est basée sur une illusion, celle qu’on vit dans un État démocratique où opère la séparation de pouvoirs. En réalité, nous vivons dans un État qui est l’outil de domination d’un bloc oligarchique-bourgeois et qui maintient le monopole de la violence pour s’assurer ses intérêts. Les intérêts de cette oligarchie parasitaire ne passent pas par le support du processus indépendantiste, donc le processus est voué à l’échec, si cette classe n’est pas dégagée du pouvoir.

3. La recherche d’alliés internationaux pour atteindre l’objectif indépendantiste va contre la réalité. L’Espagne est un fidèle soutien des États au sommet de la chaîne impérialiste, contribuant à stabiliser des alliances inter-étatiques comme l’UE ou l’OTAN. Aucun de ces États n’est intéressé par l’affaiblissement et la rupture de l’Espagne. Il n’existe donc aucune base matérielle du support des principaux pays occidentaux au processus indépendantiste.

4. Les principales forces gouvernementales (Parti Populaire au gouvernement central et Junts pel Sí – Ensemble pour le oui en catalan, NDT – en Catalogne) ont un grand intérêt à maintenir vive la confrontation en termes nationaux, facilitant ainsi sa gestion et la paix sociale. Il est ainsi empêché que la classe ouvrière s’organise et lutte pour ses principales préoccupations comme le chômage, la précarité, la disparition des négociations collectives, les baisses des budget des services sociaux, etc.

5. Nous sommes alors dans un processus qui n’a aucune possibilité de triompher, mais qui est vivant grâce à son utilité. Communistes Catalans – PCPE appelle la classe ouvrière à ne pas lutter sous un drapeau étranger à elle, ni pour la cause indépendantiste ni, encore moins, contre elle. La seule voie que l’oligarchie nous montre pour appliquer le droit à l’autodétermination du peuple de Catalogne passe par l’unité de notre classe avec celle du reste de l’État pour abattre le pouvoir établi.

Notre chemin est celui de l’indépendance de la classe ouvrière !

Comunistas Catalanes - PCPE

  • Cuba : élection de Miguel Diaz-Canel comme nouveau Chef d’Etat

    19 avril 2018 : ouverture de la 9ème Législature, Miguel Díaz-Canel élu Président du Conseil d’État Le mercredi 18 avril 2018 lançait la 9eme législature de la démocratie socialiste cubaine, avec la première séance plénière des députés élus le 11 mars dernier. Parmi les 605 députés, 322 sont femmes, 287 (...)
  • NON à l’agression contre la Syrie !

    Non à l’agression contre la Syrie ! Non à la complicité avec les terroristes djihadistes ! Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril 2018, les impérialistes des USA, de la France et de la Grande-Bretagne ont lancé une attaque aérienne contre la République Arabe de Syrie. Cette attaque est une (...)
  • Syrie : STOP à l’escalade de l’agressivité impérialiste !

    Déclaration des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe réunis à Bruxelles le 11 avril 2018 Les partis communistes et ouvriers d’Europe condamnent l’escalade de l’agressivité impérialiste et l’aggravation de la situation en Syrie et dans la région, consécutive à la déclaration du 11 avril de Donald (...)
  • Gaza : Stoppons le bras des criminels de guerre israéliens !

    Empêchons toute nouvelle escalade en Syrie ! Les nouvelles qui parviennent des territoires occupés palestiniens sont chaque jour plus dramatiques. Face à la revendication légitime d’un peuple à exister, la soldatesque sioniste et ses dirigeants répondent par le massacre des innocents avec la (...)
  • Arrestation de Lula : Condamnation du Parti Communiste Brésilien

    Après l’arrestation de l’ex-président Lula, le Parti Communiste Brésilien a publié la déclaration ci-dessous. Le PCRF s’associe à la condamnation de la décision des autorités judiciaires corrompues, décision qui participe de l’offensive de la réaction. La question n’est pas ici de juger si la politique de (...)
  • Gaza : Solidarité avec le peuple palestinien,

    victime des crimes de guerre du gouvernement israélien ! Le peuple palestinien de Gaza a tenu à célébrer un triple anniversaire : celui de son expulsion de ses terres au moment de la création de l’État sioniste d’Israël en mars-avril 1948, le droit au retour des Palestiniens chassés de leur patrie, et (...)
  • Turquie : Bas les pattes devant la jeunesse communiste !

    Communiqué de la Jeunesse Communiste de Grèce (KNE) sur la répression fasciste subie par la Jeunesse Communiste de Turquie (TKG) Ces derniers temps, la répression à l’encontre du Parti Communiste de Turquie (TKP) et de la Jeunesse Communiste de Turquie (TKG) s’est intensifiée avec des attaques (...)
  • Catalogne : arrestation de Carles Puigdemont

    Après l’arrestation de Carles Puigdemont, ancien président de la Généralitat de Catalogne, par les autorités de la République Fédérale Allemande, nous publions ci-dessous la réaction de nos camarades du Parti Communiste des Peuples d’Espagne (PCPE). Nous partageons le point de vue de nos camarades, et (...)