Solidarité avec le peuple vénézuélien !

Une tentative de coup d’État a lieu au Venezuela pour mettre fin à sa politique d’indépendance nationale et de redistribution d’une partie de la richesse nationale vers les couches populaires.
Après avoir tenté vainement le coup de force de la rue, le sabotage économique, la réaction vénézuélienne vient de tenter une nouvelle opération en coordination étroite avec les États-Unis, les gouvernements réactionnaires de Colombie, du Brésil, d’Argentine et du Paraguay et la complicité active de l’Union Européenne, dans laquelle là encore, le président Macron a perdu une fois de plus l’occasion de se taire.

Dans les dernières semaines, les pressions se sont multipliées sur certains secteurs de l’armée pour les pousser au putsch, tandis que des tentatives sont relancées pour réactiver l’agitation de rue. Mais en prétendant avoir désigné un Président par intérim, la réaction vénézuélienne vient de franchir un pas extrêmement dangereux que confirme la reconnaissance de cette désignation par les États que nous avons cités : il s’agit en effet de réunir les conditions pour permettre une intervention militaire directe des États-Unis sous couvert d’un appel des prétendues nouvelles autorités.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France appelle la classe ouvrière de France, les démocrates, les militants anti-impérialistes, à se mobiliser pour empêcher que le Venezuela d’aujourd’hui ne devienne le Chili d’hier. On ne peut pas ne pas évoquer qu’au même moment, la pression se resserre contre le Nicaragua. C’est l’expression de la volonté de l’impérialisme états-unien, et des bourgeoisies monopolistes de l’Amérique Latine, de reprendre en main son "arrière-cour". Et chacun est à même de constater que l’Union Européenne, pour des raisons de classe, participe en fait à l’opération en cours, comme elle participe à la politique anti-cubaine des États-Unis.

Non à l’agression contre le Venezuela !

Solidarité avec les autorités légitimes du pays et les masses populaires qui luttent pour un pays indépendant, maître de ses richesses !

  • Venezuela : Déclaration du PCV

    Le Parti communiste du Venezuela (PCV) condamne la nouvelle action déstabilisatrice de l’extrême-droite dirigée par la marionnette Juan Guaido et le repris de justice récidiviste en cavale, Leopoldo Lopez, qui poursuivent la tentative de coup d’État au service de l’impérialisme américain. Devant (...)
  • Solidarité avec le peuple et le Parti communiste soudanais !

    Le 19 décembre 2018, à la suite de la décision du gouvernement de tripler le prix du pain, plusieurs manifestations se sont déclenchées puis rapidement transformées en un mouvement de contestation contre le Président Omar El-Bechir, à la tête du pays depuis 1989. Le 6 avril 2019, des milliers de (...)
  • Liberté pour Assange !

    Ci-dessous la déclaration commune d’organisations communistes de France, en solidarité avec le journaliste australien Julian Assange (cliquez sur la vignette) :
  • Libérez Julian Assange !

    Le fondateur de Wikileaks a été livré à la police britannique le 11 avril 2019 par le Président équatorien Moreno, alors que Julian Assange était réfugié politique depuis 7 ans dans les locaux de l’ambassade d’Equateur. Moreno est le prototype même de l’élément vendu, qui s’est fait élire pour continuer (...)
  • OTAN : Pour son 70ème anniversaire, l’OTAN doit être détruite !

    Déclaration du secrétariat de l’Initiative communiste européenne L’OTAN a été créée il y a soixante-dix ans, en 1949, afin de bloquer l’influence idéologique et politique du socialisme et de l’Union soviétique, influence qui s’était considérablement accrue après la Seconde Guerre mondiale, ainsi que son (...)
  • Il y a 20 ans, l’OTAN bombardait la Yougoslavie...

    Déclaration de l’Initiative communiste européenne : Solidarité avec les peuples de l’ancienne République Fédérale de Yougoslavie (RFY) à l’occasion du 20eme anniversaire de l’agression de l’OTAN contre la RFY Vingt ans se sont écoulés depuis le début de l’agression de l’OTAN contre la République (...)
  • Venezuela : contre l’agression impérialiste,...

    ... en finir avec le réformisme et l’opportunisme, avancer résolument vers la révolution ! Au Venezuela, le risque de guerre civile et d’agression étrangère se profile à l’horizon. Dans ce contexte, émergent des analyses (y compris dans le mouvement communiste) qui ne prennent pas en compte un certain (...)