"Vendu", avez-vous dit ?

Qu’est-ce qu’un-e dirigeant-e syndical-e ? C’est quelqu’un qui défend les intérêts des travailleurs, leurs salaires, leurs conditions d’emplois ; c’est quelqu’un qui organise la lutte contre le patronat, car celui-ci vole le temps aux travailleurs, en leur extorquant la survaleur (plus-value).
Mais alors, qu’est-ce qu’un ou une syndicaliste "jaune" ? Une canaille, qui derrière son masque de syndicaliste est au service du patronat (et jamais gratuitement).
« Des noms ! des noms !  », criaient les conventionnels à Robespierre le 8 thermidor. Des noms en voici :
Dans la catégorie dirigeants syndicaux
, Benoît Frachon, Gaston Monmousseau, Henri Krasucki, Eugenne Hénaff, Jean-Pierre Timbaud.
Dans la catégorie des canailles, « les jaunes », Nicole Notat, André Bergeron, Léon Jouhaud, Jean-Louis Moinaud, Thierry Lepaon …
Tous les jours, il y a de nouveaux candidats pour aller à la soupe : ceux qui sont intégrés dans la pseudo « Confédération européenne des syndicats », et dans les différents fromages que le Capital monopoliste offre aux membres de la bureaucratie ouvrière.
Mais il y en a aussi qui en veulent toujours plus, quitte à se déconsidérer un peu plus.
C’est ainsi que par un de ces matins gelés que nous venons de connaître, nous avons appris par France Info, que le "patron" du Comité International Olympique - il est vrai qu’en matière de corruption, ce milieu-là (le terme est approprié) est particulièrement bien rôdé - était soucieux que les JO de 2024 à Paris se passent bien, comprenez : que les travaux soient terminés et que le surcoût de l’opération (car il y aura un surcoût, c’est évident) soit limité au maximum.
Comment ? En limitant les salaires sur les chantiers et en limitant les grèves, ce qui est faire preuve d’une originalité sidérante.
Mais de préférence grâce à un « dialogue social intense ».
Et notre président du CIO d’annoncer qu’il avait trouvé le personnage idéal pour faire comprendre aux travailleurs l’importance de la réussite des JO, à bon marché et avec un équipement terminé à l’heure ! Laurent Berger, Secrétaire général de la CFDT ? Non, Bernard Thibaud, ex Secrétaire général de la CGT, qui l’a vidé de son sang pendant 20 ans, avant de pantoufler, au chaud, au Bureau International du Travail. Rien n’a été révélé sur la hauteur de ses émoluments - qui s’ajouteront au reste - pour expliquer aux travailleurs de ne pas faire grève et d’accepter leurs salaires de misère ; mais il est vrai que ce genre de détail relève d’une mesquinerie toute … stalinienne !
Alors, sur le podium olympique des canailles du syndicalisme « jaune », une belle médaille pour Bernard Thibaud, non ?

  • Armistice 1918 : 100 ans après la fin de la boucherie impérialiste...

    Le 11 novembre 1918, l’armistice mettait fin à la première guerre mondiale, guerre impérialiste s’il en fut, pour le contrôle des marchés, des sources de matières premières, des capitaux, des routes commerciales, des colonies. L’impérialisme français se considérait comme le grand vainqueur. Mais cette (...)
  • Défendre les libertés démocratiques !

    Mardi 16 octobre 2018, les locaux du Parti de Gauche, celui de La France Insoumise et le domicile de Jean-Luc Mélenchon, ont été perquisitionnés dans des conditions problématiques : déploiement policier disproportionné (une centaine d’agents armés...), pour une enquête préliminaire en présence non pas (...)
  • Inondations dans l’Aude : communiqué du PCRF

    La Fédération de l’Aude du Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa solidarité à l’égard des familles victimes. Notre département a été violemment touché par un épisode orageux qui a détruit nombre de logements, de biens, d’infrastructures, et causé plus d’une dizaine de morts. Par le passé, (...)
  • Remaniement ministériel : Beaucoup de bruit pour...

    ...pas grand-chose ! Le remaniement ministériel effectué par Emmanuel Macron est la conséquence des difficultés politiques rencontrées par une sauvage politique de classe, qui donne tout à la bourgeoisie monopoliste et à l’oligarchie financière, et retire tout à la classe ouvrière, aux chômeurs et (...)
  • Bas les pattes devant les allocations-chômage !

    Lors d’un show télévisé, le 1er Ministre, après avoir joué sa partition "libérale-progressiste" au plan sociétal, a abattu ses cartes : celles de la politique de classe impitoyable dont E.Philippe comme L.Wauquier sont les exécutants. Dans un pays où les profits explosent, où les monopoles, la (...)
  • Guerre d’Algérie : Parlons clair !

    Confronté à l’impopularité de sa politique, aux lézardes de sa majorité fabriquée, E. Macron vient de tenter une opération de ripolinage : le 13 septembre 2018, il a enfin mis un terme à la scandaleuse attitude de l’État couvrant la torture et l’assassinat par l’armée française du camarade Maurice Audin, (...)
  • Le PCRF et l’UJC mobilisés à la Fête de l’Huma 2018 !

    Ci-dessous des photos illustrant l’activité militante du PCRF et de l’UJC à leur stand de la Fête de l’Humanité en septembre 2018. Des centaines de pétitions contre l’interdiction du Parti Communiste de Pologne ont été recueillies, ainsi que des dizaines de contacts, et des adhésions ont été réalisées. (...)