France

  • Non à la casse des lycées professionnels !

    Dans le cadre de leur politique de réaction sur toute la ligne, Emmanuel Macron et le gouvernement Borne n’épargnent pas l’Éducation nationale. Macron porte en effet, comme un des piliers de son programme politique, un projet de réforme du lycée professionnel, qui concerne près de 650 000 élèves en (...)
  • Libérez Georges Ibrahim Abdallah !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France s’associe pleinement à la demande renouvelée de libération du militant révolutionnaire Georges Ibrahim ABDALLAH, et a participé à la manifestation organisée par le Collectif pour sa libération, ce 22 octobre 2022 à Lannemezan, lieu de sa détention : Il est (...)
  • Le capitalisme a fait son temps !

    Mobilisation générale ! L’été, en France, a été riche en épisodes qui ont démontré à nouveau l’incapacité du capitalisme à résoudre les problèmes de l’humanité. Les incendies ont mis en évidence les effets de la propriété privée des bois et forêts, situation qui empêche leur entretien, alors que ce manque est la (...)
  • Assurance-chômage : l’indécence d’un acharnement !

    Trois mois après le second tour de l’élection présidentielle de 2022, le mal élu Emmanuel Macron accentue toujours plus sa politique réactionnaire, antisociale, anti-ouvrière et antipopulaire au service des monopoles : Le 7 septembre dernier, Olivier Dussopt, ministre du travail, a présenté une (...)
  • [UJC] Une rentrée sans abondance

    Ci-dessous, et à découvrir ICI sur le site de l’Union de la Jeunesse Communiste, un article de l’UJC : D’année en année, la rentrée de septembre se fait de plus en plus difficilement. Qu’un président réélu par une énième mascarade politique puisse déclarer que ce sera la « fin de l’abondance » et que cela (...)
  • Résistance au capitalisme : Classe contre classe !

    La rentrée qui se prépare sera marquée par le contexte de la nouvelle recomposition politique du grand capital français : une nouvelle fois derrière Macron, l’homme des monopoles, réélu au printemps, et sa nouvelle majorité, plus incertaine que la précédente, mais qui vise à continuer la politique (...)