Déclaration du Secrétaire général de la FSM

Au sujet de la pandémie du coronavirus

Ci-dessous la déclaration, en date du 17 mars 2020 de George MAVRIKOS, Secrétaire général de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM)

Chèr.e.s collègues,

Nous vivons une période de pandémie, au cours de laquelle le coronavirus se propage aux quatre coins du monde.

Au nom de la Fédération Syndicale Mondiale, nous tenons à féliciter les travailleurs.ses du monde entier, car grâce à leur travail, ils produisent tous les biens nécessaires à la survie des peuples. Les travailleurs sont ceux qui produisent la nourriture, les médicaments, les services, les machines, le transport, la communication. Ils méritent toutes nos « félicitations » chaleureuses.

Nous félicitons également les travailleurs.ses de santé, qui mènent une lutte héroïque pour soigner les patients, mettant leur propre vie en danger.

Ceci est la première rive du fleuve, celle qui se démarque par son humanitarisme, sa solidarité, son engagement social.

D’autre part, nous voyons la saleté, l’exploitation, la soif de profit capitaliste. Les monopoles, la bourgeoisie internationale montre son vrai visage. La spéculation. Les profits capitalistes sont tachés de sang et de la souffrance de gens simples.

À Athènes, il y a 10 jours, un simple masque facial se vendait à 1 euro mais aujourd’hui coûte 10 euros.

En Turquie, il y a cinq jours, un kilo de pâtes se vendait pour une livre turque et maintenant coûte 12 livres turques.

Au Bangladesh, il y a dix jours, un masque facial se vendait pour 20 taka et maintenant il se vend pour 150 taka.

À Madrid, il y a cinq jours, un masque se vendait pour 2,5 euros et aujourd’hui il coûte 25 euros.

En Afrique, au Nigéria, le liquide de désinfection de 2 dollars qu’il coûtait, aujourd’hui ça coûte 8 dollars.

Bien sûr, des prix excessifs et des spéculations s’appliquent à la viande, au riz et à tous les produits alimentaires de base.

Les sociétés transnationales utilisent la pandémie pour licencier des travailleurs.ses ou réduire leurs droits du travail.

Chèr.e.s collègues, ouviers et ouvrières, chômeurs.ses et retraité.e.s

Nous appelons les syndicats à révéler et informer les travailleurs.ses sur la stratégie de spéculation des monopoles.

Pour exiger des mesures nécessaires pour la protection des personnes simples ; des mesures qui doivent être prises par les gouvernements et toutes les autorités compétentes.

Nous devons exiger des mesures immédiates de protection sociale. La défense de nos droits au travail et au salaire.

Ce n’est que par notre résistance et notre lutte que nous pourrons défendre nos droits.

La grande famille militante de la FSM, qui en cette année commémore ses 75 ans de vie et d’action riche, est de nouveau présente, au premier plan et jusqu’à la victoire finale !

Nous vous souhaitons tout le meilleur pour vous et votre peuple.

  • Biélorussie : Non aux ingérences !

    Les élections présidentielles ont eu lieu en Biélorussie. Selon les données officielles, la majorité des électeurs (80%) ont soutenu Loukachenko. On ne peut juger dans quelle mesure ces données correspondent à la réalité, et dans quelle mesure ce résultat fourni par l’administration, sans doute sous (...)
  • Explosion à Beyrouth : Solidarité avec le peuple Libanais

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec le peuple libanais et aux familles des victimes des explosions à Beyrouth. Il ne fait aucun doute que ce genre d’« accidents » dévastateurs sont devenus plus fréquents dans un système qui banalise la vie (...)
  • Russie : Un référendum de contrefaçon !

    Mercredi 1er juillet, la Russie a adopté une révision constitutionnelle qui autorise le président Poutine à rester en place au Kremlin jusqu’en 2036. Outre la question du nombre de mandats présidentiels, ces amendements introduisent également au sein de la Constitution russe les principes (...)
  • Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés : 19 juin 2020 La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée mondiale des réfugiés, qui a été décidée le 20 juin par les Nations Unies en 2000. L’agressivité impérialiste pour le (...)
  • Assassinat de George Floyd...

    ... Solidarité internationaliste contre le racisme et les violences étatiques ! Déclaration de Maurice Cukierman, Secrétaire général du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Les mobilisations massives qui se sont multipliées à travers le monde, suite à l’assassinat de l’Afro-Américain (...)
  • [IPCOE] Solidarité avec le peuple des États-Unis !

    Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne . L’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité avec le peuple des États-Unis, confronté à la violence et à la répression de la part du gouvernement américain de Trump. Le racisme et les inégalités sociales, qui ont de nouveau (...)