[IPCOE] Déclaration 1er mai 2020

Vive la Journée internationale des travailleurs !
Déclaration de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE)

Nous adressons des salutations chaleureuses à tous les travailleurs du monde, aux jeunes hommes et femmes de la classe ouvrière. Nous rendons hommage à tous les morts de notre classe.

Le 1er mai est un jour symbolique pour les travailleurs du monde entier, symbole de la lutte des peuples contre l’exploitation capitaliste et la barbarie, contre la guerre impérialiste. Surtout cette année, au milieu d’une pandémie, les travailleurs célébreront la journée des travailleurs de toutes les manières possibles.
Même en portant un masque, la classe ouvrière peut être entendue à haute voix.

Au 1er mai de cette année, nous devons nous lever et lutter, lever les poings et exiger des mesures pour protéger la vie et les droits des travailleurs !
Nous dénonçons l’absence de mesures de protection sur les lieux de travail, et la pénurie tragique de personnel permanent et d’infrastructures dans les hôpitaux publics.
Nous consacrons nos efforts à renforcer la lutte des travailleurs, afin de ne pas payer à nouveau les charges de la nouvelle crise du système capitaliste.
Nous appelons la classe ouvrière et les peuples à lutter contre les plans agressifs des États-Unis, de l’OTAN et de l’UE, contre les guerres impérialistes provoquées par les contradictions et les concurrences inter-impérialistes.

Sous le prétexte de la pandémie, les gouvernements cherchent à porter un nouveau coup dur à ce qui reste du Droit du travail en soutenant la non-responsabilité des employeurs sur les lieux de travail.
Avec les « plans Marshall » des subventions énormes, des exonérations fiscales et des prêts très avantageux, ils soutiennent de manière provocatrice les groupes d’entreprises, en obligeant les travailleurs à payer la facture de la crise, et en adoptant de nouvelles mesures anti-travailleurs, des mécanismes réactionnaires et des mesures pour limiter l’action syndicale.

Nous sommes inspirés par les héros de la sanglante grève de Chicago du 1er mai 1886, visant à établir la journée de 8 heures.
La classe ouvrière s’est renforcée, et avec ses luttes héroïques, elle a réussi à imposer la journée de 8 heures comme point de départ pour une série de victoires au 20ème siècle, victoires qui sont aujourd’hui remises en cause les unes après les autres.

Malgré les sermons sur « l’unité nationale » et les appels lancés pour que les travailleurs s’alignent eux-mêmes sur les intérêts des capitalistes qui tirent profit de la pandémie et de la crise capitaliste à venir, nous déclarons que nous ne reculerons pas devant nos droits et nos exigences de répondre aux besoins contemporains de la classe ouvrière et des autres couches populaires !

La pandémie a prouvé que la barbarie du capitalisme, qui est un système pourri, exploiteur et dépassé ne provoquant que des crises, des souffrances, des guerres et des réfugiés, est incurable.
La supériorité du nouveau monde, c’est-à-dire le socialisme, où la classe ouvrière aura le pouvoir et pourra jouir de toutes les richesses qu’elle produit, apparaît plus nécessaire et opportune que jamais.

Vive la Journée internationale des travailleurs !

  • Russie : Un référendum de contrefaçon !

    Mercredi 1er juillet, la Russie a adopté une révision constitutionnelle qui autorise le président Poutine à rester en place au Kremlin jusqu’en 2036. Outre la question du nombre de mandats présidentiels, ces amendements introduisent également au sein de la Constitution russe les principes (...)
  • Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés : 19 juin 2020 La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée mondiale des réfugiés, qui a été décidée le 20 juin par les Nations Unies en 2000. L’agressivité impérialiste pour le (...)
  • Assassinat de George Floyd...

    ... Solidarité internationaliste contre le racisme et les violences étatiques ! Déclaration de Maurice Cukierman, Secrétaire général du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Les mobilisations massives qui se sont multipliées à travers le monde, suite à l’assassinat de l’Afro-Américain (...)
  • [IPCOE] Solidarité avec le peuple des États-Unis !

    Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne . L’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité avec le peuple des États-Unis, confronté à la violence et à la répression de la part du gouvernement américain de Trump. Le racisme et les inégalités sociales, qui ont de nouveau (...)
  • Conflit USA-Chine : Concurrence hors de contrôle !

    Ci-dessous un extrait d’un article de Rizospastis, journal du KKE (Parti Communiste de Grèce), paru le 15 mai 2020, et proposant une analyse communiste de la situation conflictuelle entre les impérialismes états-unien et chinois. Dans le conflit américano-chinois, le coronavirus apparaît comme (...)
  • Le 9 mai 1945 : jour de la grande victoire antifasciste des peuples !

    Aujourd’hui, comme il y a 75 ans, pour le pouvoir de la classe ouvrière ! Déclaration de l’Initiative communiste européenne Il y a 75 ans, l’Armée rouge a hissé le drapeau rouge au cœur de Berlin, signalant la grande victoire antifasciste des peuples et la défaite du nazisme, après une lutte (...)
  • Déclaration internationale de Partis communistes pour le 8 mai

    Au nom de la liberté, de la paix et de la vérité, Contre le fascisme et la guerre ! La victoire sur le fascisme nazi pendant la Seconde Guerre mondiale est un événement majeur de l’Histoire, dont le souvenir doit être préservé et défendu face aux tentatives répétées de falsification historique visant à (...)
  • Venezuela : le PCRF condamne la nouvelle attaque de mai 2020 !

    Le PCRF condamne la tentative d’incursion en territoire vénézuélien, menée le 4 mai 2020 par un groupe paramilitaire mercenaire basé en Colombie. Les diverses informations qui ont circulé confirment les liens entre ce groupe et le gouvernement des Etats-Unis, à travers l’armée de mercenaires « (...)