Parti Communiste du Venezuela : non aux calomnies et aux menaces !

Ci-dessous
1/ la déclaration commune de certains Partis de SolidNet, à laquelle s’est bien sûr associé le Parti Communiste Révolutionnaire de France, signataire avec d’autres partis. (Liste des signataires régulièrement mise à jour dans l’article sur le site de SolidNet)
2/ la déclaration du Comité Central du Parti Communiste du Venezuela

Les calomnies et les menaces contre le Parti Communiste du Venezuela sont inacceptables !

Solidarité avec le peuple, le mouvement populaire ouvrier et le PC du Venezuela !

Les parties signataires de cette déclaration commune se sont fermement engagées aux côtés du peuple vénézuélien et ont dénoncé et condamné à plusieurs reprises l’agression impérialiste des États-Unis, de l’Union européenne et de leurs alliés en Amérique latine contre le Venezuela et la tentative de coup d’État visant à renverser le président élu Nicolás Maduro. Pour nous, la dénonciation et l’opposition aux attaques impérialistes contre le peuple du Venezuela et les peuples du monde ne sont pas négociables.

Sur la base des principes de l’internationalisme prolétarien, nous entretenons de chaleureuses relations de camaraderie avec le Parti communiste du Venezuela (PCV), qui défend les intérêts de la classe ouvrière et du peuple ouvrier du Venezuela tant contre les impérialistes que contre les capitalistes locaux qui exploitent le peuple et piétinent ses droits, et qui exige donc une issue révolutionnaire à la crise capitaliste dans son pays.

Nous défendons le droit du Parti communiste du Venezuela, fondé sur son indépendance idéologique, politique et organisationnelle, de prendre ses distances avec le parti au pouvoir, le PSUV, de se présenter aux élections sur son propre bulletin de vote, de critiquer le gouvernement et de s’opposer à sa politique, puisque le gouvernement impose des mesures qui affectent les droits et les acquis du peuple.

Avant les élections de décembre 2020, le PSUV a lancé une tentative de diffamation et d’exclusion du PCV. Dans un premier temps, une tentative a été faite pour faire taire et dissimuler la candidature du PCV en excluant sa voix des médias publics et privés.

Aujourd’hui, des tentatives sont faites pour faire chanter le PCV afin qu’il rejoigne l’un des deux groupes parlementaires majoritaires (du gouvernement ou de l’opposition de droite) comme condition préalable pour avoir le droit de s’exprimer à l’Assemblée nationale.

Récemment, l’attaque contre le PCV s’est intensifiée lorsque le président Maduro a laissé entendre à plusieurs reprises que le PCV faisait partie du "bras long de l’impérialisme américain". Sur la base de cette calomnie, des menaces de persécution anticommuniste, de criminalisation et de répression des luttes et organisations populaires ouvrières sont lancées.

Cette accusation est inacceptable et calomnieuse, comme en témoignent le long parcours et les luttes héroïques du PCV contre l’impérialisme, pour les droits du peuple vénézuélien. Nous dénonçons toute idée de persécution contre le PCV et les autres organisations du mouvement révolutionnaire populaire au Venezuela.

Nous rejetons toute tentative de porter atteinte aux droits politiques du PCV et de la classe ouvrière. En ce sens, nous exigeons que le gouvernement du président Nicolás Maduro mette fin aux attaques et aux calomnies visant à criminaliser la juste lutte du PCV et des travailleurs du Venezuela.

Nos partis expriment une fois de plus leur solidarité avec le peuple du Venezuela, victime des attaques impérialistes et de la gestion anti-populaire de la crise capitaliste. Nous exprimons en particulier notre soutien à la lutte loyale du Parti communiste et de la Jeunesse communiste du Venezuela, qui défendent les intérêts de la classe ouvrière et du peuple en toutes circonstances.

Solidarité avec le Parti communiste du Venezuela !

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Les partis SolidNet :

Parti communiste d’Albanie
Parti du travail d’Autriche
Progressive Tribune-Bahreïn
Parti communiste du Bangladesh
Parti communiste brésilien
Parti communiste de Bohême et de Moravie
Le Parti communiste au Danemark
Parti communiste du Salvador
Parti communiste allemand
Parti communiste de Grèce
Parti des travailleurs hongrois
Parti communiste du Kurdistan-Irak
Mouvement socialiste du Kazakhstan
Parti communiste du Luxembourg
Parti communiste du Mexique
Nouveau parti communiste des Pays-Bas
Parti communiste du Pakistan
Parti du peuple palestinien
Parti communiste paraguayen
Parti communiste philippin [PKP 1930]
Parti socialiste roumain
Parti communiste des travailleurs de Russie
Union des partis communistes-CPSU
Parti communiste des travailleurs d’Espagne
Parti communiste des peuples d’Espagne
Parti communiste syrien
Parti communiste du Swaziland
Parti communiste de Turquie
Parti communiste d’Ukraine
Parti communiste du Venezuela

Autres Partis :
Fronte Comunista (Italie)
Parti Communiste Révolutionnaire de France


Est également à lire ci-dessous (cliquez sur la vignette) la déclaration du Comité central du PCV :